Prius : une quatrième génération synonyme de vitrine technologique pour Toyota

C’est à l’occasion du prochain Salon de Francfort que Toyota présentera pour la première fois en public la nouvelle Prius, la quatrième génération, une véritable vitrine technologique pour le constructeur japonais.

C’est du 19 au 27 septembre, à l’occasion du Salon de Francfort, que le grand public pourra découvrir la nouvelle Prius de Toyota. Cette quatrième génération marque un pas de plus dans l’évolution de la motorisation hybride Toyota.

Pour cette nouvelle version, Toyota a établi de nouvelles références en matière de consommation d’essence, d’émissions et de rendement. La refonte complète du groupe hybride apporte un allègement, un meilleur rendement et des performances encore plus affûtées. Certaines modifications du moteur permettent au rendement thermique de dépasser 40%, ce qui est un record mondial pour un groupe essence.

Plusieurs composants du système hybride ont également été repositionnés, et leur encombrement réduit, afin de libérer de la place et abaisser le centre de gravité de la voiture.

Côté batterie, la nouvelle batterie nickel-hydrure métallique devient plus compacte, améliore sa durée de vie et sa capacité de recharge.

Les nouveautés de cette Prius se situent également au niveau de la plateforme issue de l’architecture TNGA (Toyota New Global Architecture) qui abaisse le centre de gravité, au profit de la réactivité et de la stabilité du châssis pour une meilleure dynamique, tout en apportant de la sécurité avec un châssis particulièrement résistant aux chocs.

Côté sécurité, justement, la Prius voit son pack de sécurité active Safety Sense étendu avec l’ajout d’un Régulateur de vitesse adaptatif (ACC) piloté par radar et d’une fonction de détection des piétons au Système de sécurité précollision (PCS).

Il est donc force de constater que cette Prius de quatrièmes générations est une véritable vitrine technologique de Toyota.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : première liste des smartphones compatible avec la Gear S2
Article suivantCanon : un capteur photo de 250 mégapixels !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here