Prix Nobel de Physique 2014 : les inventeurs de l’ampoule LED à l’honneur

En attribuant le prix Nobel de Physique 2014 à Isamu Akasaki, Hiroshi Amano, et Shuji Nakamura, le jury de la prestigieuse institution a mis à l’honneur les créateurs de l’ampoule LED blanche. Prix Nobel de physique : les inventeurs de l'ampoule LED primés

C’est ce mardi que le prix Nobel de Physique 2014 a été attribué à trois chercheurs, les Japonais Isamu Akasaki (85 ans) et Hiroshi Amano (54 ans), ainsi qu’à l’Américain Shuji Nakamura (60 ans), La remise de cette distinction récompense leur invention de la diode électroluminescente (LED) bleue qui a permis la création de l’ampoule LED blanche.

Dans un communiqué, le jury de la prestigieuse institution précise que ces scientifiques ont été choisit parce que leur invention permet des économies d’énergie très importantes. « Lorsqu’ils ont créé cette diode au début des années 1990 […], les diodes rouge et vertes existaient déjà depuis longtemps, mais sans diode bleue, il était impossible de créer la lumière blanche […] Les ampoules à LED devraient permettre une meilleure qualité de vie à 1,5 milliard de personnes sur la planète qui sont en manque d’électricité : du fait d’une consommation faible en énergie elles peuvent être allumées par une électricité solaire bon marché » explique encore le jury.

Concrètement, la durée de vie d’une ampoule LED est 10 fois plus longue que celle des ampoules fluorescentes et 100 fois plus longue que celle d’une ampoule à incandescence.

Respectivement chercheurs à l’université de Nagoya au Japon et l’université de Californie à Santa Barbara, Isamu Akasaki, Hiroshi Amano, et Shuji Nakamura se partageront la récompense de huit millions de couronnes suédoises (environ 883 000 euros).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : le Galaxy Alpha se positionne en concurrent crédible
Article suivantÉclipse lunaire pour l’Amérique du Nord

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here