PRO Plus et EVO Plus : les nouvelles solutions de cartes mémoire de Samsung

Samsung étend son offre en matière de cartes mémoires en proposant deux nouvelles solutions de stockage de haute qualité.

C’est ce mercredi que Samsung a annoncé PRO Plus et EVO Plus, deux offres de stockage de haute qualité.

La PRO Plus a spécialement été développée pour le stockage et le transfert de fichiers photo professionnels et de vidéos 4K UHD. Elle se veut la carte idéale les appareils photo reflex numériques haut de gamme (DSLR), les smartphones, les tablettes et les caméras d’action dernier cri. La vitesse de lecture peut atteindre jusqu’à 95MB/s et la vitesse d’écriture 90MB/s. La carte est disponible au format 64GB ou 32GB.

La nouvelle carte mémoire EVO Plus, disponible au format SD et microSD, offre une vitesse de lecture maximale de 80MB/s et une vitesse d’écriture de 20MB/s, ce qui la rend plus rapide que la gamme EVO actuelle. L’EVO Plus est idéale pour le stockage et le transfert de vidéos Full HD depuis des appareils mobiles. Sa capacité de stockage peut être de 32GB, 64GB, et 128GB.

« Avec cette nouvelle génération de cartes mémoire, Samsung montre son ambition d’augmenter davantage les capacités de stockage et les vitesses de transfert », a déclaré Roderick Niehorster, Product Manager Storage chez Samsung Belgique. « Il est important que même l’utilisateur le plus exigeant puisse disposer d’une solution de stockage qui corresponde à ses attentes. Ceci est d’autant plus d’actualité vu la montée en puissance d’appareils qui supportent le contenu 4K UHD. »

Samsung garantit leur fonctionnement à des températures comprises entre -25°C et 85°C, voir même -40°C en veille. Ces cartes mémoire sont également résistantes à l’eau, aux rayons X, aux champs magnétiques et aux chocs violents. Elles résistent même 72 heures à l’eau de mer, soit 48 heures de plus que les cartes actuelles.

Disponible à partir de la fin du mois, le prix des PRO Plus et EVO Plus n’a pour le moment pas encore été annoncé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSense8 : une nouvelle série en exclusivité pour Netflix
Article suivantSnap Me Up : un selfie pour désactiver le réveil

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here