Un problème de hangar retarde la prochaine étape de Solar Impulse 2

C’est en mars 2015, depuis Abu Dhabi, que l’avion solaire Solar Impulse 2 a entamé son tour du monde avec escale. Ce périple a été l’occasion de pulvériser de nombreux records. Malheureusement, en raison d’un problème technique, l’avion expérimental a été cloué au sol de nombreux mois à Hawaï. Le tour du monde a repris au mois d’avril. Actuellement aux États-Unis, Solar Impulse 2 subit un nouveau retard en raison d’un problème de hangar.

Actuellement posé à Dayton, dans l’Ohio, l’avion solaire est rangé dans un grand hangar gonflable. Pour une raison non précisée, « les ventilateurs servant à maintenir le grand hangar gonflé ont rencontré un problème d’alimentation pendant environ 2,5 minutes », explique le site de Solar Impulse. Il est encore précisé que « le temps de relancer le système d’alimentation, certaines parties de l’avion ont été légèrement touchées par le tissu dégonflé du hangar. Après une première vérification, les ingénieurs n’ont pas constaté de dégât. Mais il va falloir mener une inspection plus minutieuse ces prochains jours et le vol entre Dayton et LeHigh Valley ». C’est pour cette raison que le communiqué précise encore que le décollage pour cette étape en direction de la Pennsylvanie « doit être repoussé ».

L’escale à Dayton a une portée particulièrement symbolique pour l’aviation. C’est de cette ville que sont originaires les frères Orville et Wilbur Wright, deux pionniers américains de l’aviation. Ils sont connus pour avoir réalisé le premier vol avec un aéronef motorisé en 1903.

Alors que c’est André Borschberg qui a posé Solar Impulse 2 samedi à 21 h 56 (dimanche à 01 h 56 GMT), c’est Bertrand Picard qui aurait normalement dû prendre les commandes mardi matin. Les organisateurs ne donnent pas de nouvelle date pour le moment. Après le contrôle de l’avion, il faudra encore trouver une fenêtre où la météo sera favorable avant que l’avion alimenté par l’énergie solaire puisse reprendre son périple autour du monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSTOP ! Est-ce que Microsoft arrête la production de smartphones ?
Article suivantPas de Freebox V7 pour cet été, ce sera pour l’automne prochain
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here