Project Glass : prochainement une réalité commerciale ?

À l’occasion de sa présentation en juin dernier, Google avait déclaré que ses Project Glass, ses lunettes à réalité augmentée, ne seraient pas commercialisées avant longtemps. La donne semble avoir quelque peu changé…

Sans que Google parle encore officiellement de commercialisation de ses lunettes à réalité augmentée, des avancées notoires laissent à penser que cela pourrait être pour bientôt. En effet, le géant de l’internet invite les développeurs à découvrir ses Project Glass à l’occasion de deux sessions prochainement organisées aux États-Unis.

Les développeurs présents à la conférence Google I/O de juin 2012, lors de la présentation de Project Glass, ont eu la possibilité de souscrire, moyennant 1 500 dollars, au programme pour recevoir un prototype livrable en 2013. Ces participants sont conviés à deux sessions que Google organise à San Francisco, les 28 et 29 janvier, et New York, les 1 et 2 février. L’objectif de ces sessions est de présenter familiariser les développeurs avec l’API Mirror pour imaginer des applications spécifiques.

En effet, un « hackathon » est prévu pour se familiariser avec l’API, mais surtout pour commencer à développer des applications exploitant le potentiel de ces lunettes à réalité augmentée.

Pour rappel, ces lunettes révolutionnaires sont équipées d’une caméra, d’un pavé tactile situé sur l’une des branches, d’un micro et de haut-parleurs et de plusieurs capteurs : compas, gyroscope, accéléromètre. Elles peuvent se connecter par Wi-Fi ou en étant liées à un mobile.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentMega : 50 Mo gratuits à J-3
Article suivantFree Mobile : pas de fusion en perspective

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here