Project Wing : une vidéo prouve que le projet de livraison par drone de Google a pris son envol

Le projet de livraison par drone de Google, le Project Wing, n’est pas seulement une idée vu que, comme le prouve cette vidéo, il a déjà pris son envol.

C’est par Aaref Hilaly, de Sequoia Capital, que l’on découvre que le projet de livraison par drone de Google, le Project Wing, a déjà pris son envol. Il a en effet publié sur son compte Twitter une vidéo montrant un drone de Google faire une livraison.

La vidéo en question a été prise alors que le drone livrait un colis de nourriture et de boissons à un événement organisé par Google en Arizona.

Pour les personnes qui suivent attentivement le Project Wing, ils remarqueront que le drone utilisé par Google a évolué par rapport aux premiers modèles, qu’il n’a plus la forme d’un aéronef à aile et qu’il est redevenu un quadricoptère plus classique, mais avec tout de même une certaine voilure.

Preuve que cette vidéo est significative des progrès de Google en matière de livraison par drone, Sundar Pichai a ensuite retweeté cette vidéo.

Les images de cette vidéo permettent surtout de remarquer que le drone reste en vol stationnaire pour faire sa livraison, que le colis descend gracieusement. Une fois au sol, le paquet est largué.

Initialement, Google avait imaginé un drone à décollage vertical qui basculait horizontalement une fois en vol. Cette vidéo démontre que ce n’est plus le cas, même s’il reste quelque chose qui ressemble à une aile. Le nouvel engin semble plus léger et plus simple, donc logiquement plus efficace.

Cette vidéo du Projet Wing a été publiée peu de temps après que la toute puissante Federal Aviation Administration (FAA) ait annoncé la création d’un groupe de travail pour préparer des recommandations sur une réglementation pour les drones. Avec ces images, l’idée de la firme de Mountain View est peut-être d’orienter un peu ce groupe en dévoilant sur quoi les entreprises travaillent actuellement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple Music : véritablement à la seconde place du streaming musical ?
Article suivantProject Zero – Maiden of Black Water : une histoire qui aurait mérité mieux

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here