Le projet Ara se dévoile un peu plus en vidéo

Grâce à une vidéo qui montre le boot d’un prototype de smartphone Ara, on se rend compte que ce projet n’est plus une idée, mais bel et bien une réalité tangible. projet-ara-se-devoile-peu-en-video

Des informations fuitent régulièrement sur l’avancée du projet Ara, cette conception d’un smartphone modulable. Alors que les démonstrations précédentes ne présentaient pas un appareil équipé de tous les modules nécessaires, une nouvelle vidéo présente un smartphone avec tous ses composants, en train de booter et même d’être utilisé.

Grâce à cette vidéo, on découvre que des tests aussi basiques que le « smoke test » (« test de fumée ») pour tester qu’un circuit a été bien conçu, est toujours d’actualité, comme de découvrir comment s’assemble un appareil équipé de modules dits « Spirale 1 ».
Le plus intéressant est certainement le boot, qui semble assez rapide, et l’utilisation qui a l’air fluide, ce qui fait immédiatement passer le projet Ara de simple concept à une réalité bien réelle.

Mais ce que nous apprend aussi cette vidéo, c’est qu’une prochaine conférence dédiée au projet Ara aura lieu en janvier 2015 alors que la prochaine génération de module, « Spirale 2 », est déjà annoncée, une évolution qui laissera plus de place aux développeurs alors près de 50% de la place des modules est pour le moment occupée par le contrôleur qui gère la relation entre le module et l’endosquelette.

Une chose est certaine, à voir ce smartphone Ara fonctionner, on se rend parfaitement compte que ce projet pourrait bien radicalement bouleverser l’industrie des smartphones.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLenovo rachète Motorola Mobility pour 2,91 milliards de dollars
Article suivantAeroMobil 3.0 : une voiture volante destinée au grand public

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here