Protection de la Terre : la NASA veut dévier un astéroïde

Comment protéger notre planète de l’impact d’un astéroïde ? La NASA veut tenter de dévier la menace avec un vaisseau kamikaze.

Si on se fie aux films de science-fiction, la meilleure solution pour se débarrasser d’un astéroïde qui menacerait la Terre serait de le détruire. Cette option n’est pas envisagée par la NASA. En effet, l’Agence spatiale américaine considère qu’un seul astéroïde est une moins grande menace que les plusieurs morceaux qui résulteraient d’une explosion.

L’idée de la NASA serait donc de dévier la trajectoire d’un astéroïde grâce à un impact.

C’est pour tester cette théorie que la NASA et l’ESA vont collaborer autour de la mission Asteroid Impact & Deflection Assesment (AIDA).

Une sonde européenne va ainsi observer un astéroïde de 170 mètres de diamètre, éloigné de notre planète. Ensuite, un bolide kamikaze américain lancé à 6 kilomètres par seconde va percuter cet objet sous le regard de la sonde qui va ensuite comparer les données prélevées avant et après impact pour déterminer si le choc aura eu l’effet escompté.

Cette expérience de protection de la Terre est prévue pour 2022.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’e-Golf devient la voiture électrique la plus vendue d’Europe
Article suivantWindows 10 : une Technical Preview pour mobiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here