PS4 vs. Xbox One : le match de la prise en main

Sorties quasiment simultanément, la presse a déjà passablement relayé les défauts et qualités des dernières consoles de jeu Sony et Microsoft. Mais, qu’en est-il de la prise en main de la PS4 et de la Xbox One ?

Si la qualité graphique, les performances des processeurs, le prix ou encore le catalogue des jeux à disposition ont déjà servi de clé de comparaison entre la PS4 de Sony et la Xbox One de Microsoft, qu’en est-il de leur prise en main ?

Toutes belles, toutes neuves, la PS4 de Sony et la Xbox One de Microsoft sont fraichement déballées de leur emballage. Que se passe-t-il durant les premières minutes ?
Dès leur démarrage, le comportement des deux consoles est similaire, elles veulent se mettre à jour sur internet. Si cette mise à jour n’est pas obligatoire sur la PS4 pour pouvoir jouer, elle l’est pour la Xbox One.

Cette première étape étant réalisée rapidement, la récupération des anciens comptes PSN et Xbox Live se fait très facilement après avoir entré son identifiant et son mot de passe. La manipulation est un poil plus long sur la console Son vu qu’il faut également saisir son véritable nom et son adresse.

Tout cela étant fait, il est désormais possible de naviguer dans les interfaces. Là encore, pas de véritable surprise, les bases sont les même que pour les versions précédentes : simple et efficace. Le petit plus de la console Microsoft est sa commande vocale, même imparfaite, la fonction peut s’avérer fort pratique.

Ensuite, avant de pouvoir jouer, il faut penser à installer les jeux. Rien de bien compliqué, il suffit d’insérer le jeu dans la console pour que cela démarre, y compris les mises à jour en arrière-plan. Selon la taille du jeu, tant sur un modèle que sur l’autre, il faudra patienter. Petit détail, la Xbox One permet de jouer même si l’installation intégrale n’est pas terminée.

Afin de pouvoir jouer, les manettes sont essentielles. En dignes successeurs des versions précédentes, les périphériques de contrôle de la PS4 et de la Xbox One sont excellents.

Pour finir, il ne faut pas omettre le fait que la PS4 et la Xbox One ne sont pas que de simple console de jeu, mais aussi de véritables plateformes de loisirs. Ainsi, si Sony privilégie les réseaux sociaux, le streaming vidéo et des synergies avec la PS Vita, Microsoft rétorque avec Skype et de la télévision. Il faut juste préciser que ses services connectés sont tributaires, dans les deux cas, du paiement d’un abonnement.

Au final, hormis quelques détails, la PS4 et la Xbox One sont très proches à tous points de vue. Il existe certes des différences, mais ce sont surtout les goûts de chaque utilisateur qui vont faire la différence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSanté : lorsque la technologie permet à une quasi-aveugle de voir des enfants
Article suivantChine : enfin un accord entre Apple et China Mobile

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here