PSA Peugeot Citroën : une DS 5 sans les deux chevrons

La particularité la plus marquante de la nouvelle DS 5 est certainement qu’elle n’aborde pas les deux chevrons de la marque Citroën.

L’annonce d’une nouvelle DS laisse penser à un nouveau modèle chez Citroën. Que nenni. En effet, DS vole désormais de ses propres ailes en étant la marque premium du groupe automobile PSA Peugeot Citroën.

De fait, la nouvelle DS 5 qui sera présentée au prochain Salon de Genève 2015 n’arbore plus les deux chevrons de la marque Citroën, mais tout simplement le monogramme DS, ce qui est certainement la particularité la plus marquante de ce modèle.

Hormis cette petite révolution, cette DS 5 possède d’autres particularités propres, comme une vraie calandre verticalisée qui lui donne plus de statut et de caractère, sans oublier les DS Wings qui sont en quelque sorte un clin d’œil à la DS originale.

« La nouvelle DS 5 est plus qu’une nouvelle voiture », explique précis Yves Bonnefont, Directeur général de la Marque DS. « C’est la DS qui lance toute notre identité de marque. 60 ans après la DS d’origine, la nouvelle DS 5 a en elle tout l’ADN de DS et surtout elle nous permet d’affirmer haut et fort notre objectif : renouer avec le haut de gamme français ! », ajoute-t-il encore.

Il est d’ores et déjà certain que la DS 5 fera partie des principales attractions du Salon de Genève qui ouvrira ses portes le 3 mars prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe GCHQ, avec la NSA, aurait volé des clés de cryptage de cartes SIM
Article suivantBientôt une zone VIP dans les Apple Store

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here