Une pub pour Android qui évoque la monotonie d’iOS

La dernière pub pour Android de Google ne cite jamais le nom d’Apple ou d’iOS. On devine pourtant que c’est son concurrent qui est directement visé.

C’est à l’occasion de la cérémonie des Grammys 2016, le 15 février, que Google a diffusé une étrange publicité. Elle montre le pianiste professionnel Ji interpréter la Sonate pour piano n°14 de Beethoven, dite Sonate au clair de lune.

L’interprétation est suivie du message « Un piano à 88 touches. Chacune d’entre elles est différente. Mais qu’est-ce que ça donnerait si elles étaient toutes identiques ? » Le morceau est alors rejoué sur un second piano dont toutes les touches produisent la même note. Le message « Être ensemble. Mais pas tous identiques. Android » conclut la publicité.

Que faut-il comprendre ? Le compte Twitter officiel d’Android ne donne pas plus d’explication vu qu’il affiche des C, le Middle C (do central) qui a été utilisé sur le piano mono son. Les commentaires sont un peu plus explicites, même s’ils ne prouvent pas qu’ils s’agissent de la bonne explication.

Par opposition à Android, il semble logique que la comparaison soit faite avec iOS même si Apple et son système d’exploitation ne sont jamais cités. Cette pub est une manière de mettre en avant les possibilités de personnalisation d’Android en tant que système d’exploitation ouvert, tout le contraire d’iOS qui est fermé et monotone en ne laissant que très peu de possibilités de personnalisation.

Pour d’autres, le choix du Middle C pourrait être une manière de cibler l’iPhone C. Cela semble à priori un peu plus tiré par les cheveux.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que Google a ciblé iOS ou l’iPhone C ? Pensez-vous que son but est autre ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa mission de la Hadopi est compromise par le manque d’adresses IP
Article suivantAlors que Google pense à un smartphone modulaire, Microsoft imagine un PC

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here