Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un des plus gros problèmes de l’informatique est que les machines parlent avec des chiffres alors que les humains utilisent des mots. Comment faire ? Avec des noms de domaine.

Si nous, les utilisateurs, devions parler le langage des ordinateurs, nous devrions utiliser des sites comme 129.13.221.56 ou 2A01:E35:2421:4BE0:CDBC:C04E:A7AB:ECF3. D’accord, ce n’est pas très représentatif, mais c’est pourtant bien comme cela que cela fonctionne.

Heureusement, grâce aux noms de domaine, l’utilisateur n’a pas besoin de connaitre toutes ces adresses barbares à mémoriser, il suffit de connaitre le nom de domaine (google.fr, linformatique.org, microsoft.com, etc.) pour pouvoir accéder aux sites, ce qui est nettement plus convivial.

À souligner que, outre les noms de domaines, il existe également des sous-domaines commetranslate.google.com par exemple.

Pour finir, il faut savoir que ce sont des serveurs DNS qui se chargent d’effectuer ces « traductions » de manière transparente pour les utilisateurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : de Steve Balmer à Satya Nadella ?
Article suivantFacebook : la réussite de l'égocentrisme de Mark Zuckerberg
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here