Qualité des réseaux fixes : l’ARCEP tacle Bouygues Telecom

Le fait que Bouygues Telecom utilise les résultats de son dernier observatoire agace l’ARCEP. L’autorité de régulation vient de tacler l’opérateur.

En publiant son récent observatoire sur la qualité des réseaux fixes, l’ARCEP a clairement invité à la « prudence »au sujet de l’interprétation des données publiées du fait qu’il s’agit de son premier rapport de synthèse du genre, un rapport qui a avant tout une valeur de test.

Négligeant totalement la mise en garde de l’autorité de régulation des télécoms, Bouygues Telecom s’est empressé de communiquer sur cet observatoire pour vanter la qualité de ses propres services.

Mis à mal par cet observatoire, Free a déjà réagi en mettant en demeure Bouygues Telecom de « cesser sans délai toute communication » en considérant que les récentes déclarations de l’opérateur posent « de graves problèmes commerciaux et d’image ».

C’est désormais à l’ARCEP de réagir en rappelant que les résultats de son observatoire ne doivent pas être pris au pied de la lettre en rappelant qu’il ne s’agit que d’« une version de test et que toute interprétation des données publiées dans ce premier rapport de synthèse doit être faite avec la plus grande prudence ». L’autorité tacle donc Bouygues Telecom en affirmant souhaiter que les informations contenues dans le document ne soient pas reprises par la concurrence.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker