Quel avenir pour Bouygues Télécom ?

Après l’échec de sa tentative de prise de contrôle de SFR, une annonce d’un licenciement massif dans ses effectifs, quel est l’avenir de Bouygues Télécom ? Selon ce qui se dit actuellement, Martin Bouygues serait en train d’échafauder plusieurs scénarios.

Bouygues Télécom est au centre de l’actualité ces derniers temps, au sujet de sa tentative manquée de rachat de SFR, de la peur des syndicats d’un licenciement massif ou encore suite aux propos d’Arnaud Montebourg qui invitent clairement à une fusion avec un autre opérateur. Si personne ne sait encore exactement ce que va décider de faire Martin Bouygues, voici les pistes que le PDG du groupe serait en train d’étudier.

  • Il pourrait fusionner avec un autre opérateur, peut-être Free, comme le préconise avec insistance le ministre de l’Économie. Dans le même ordre d’idée, il pourrait aussi emboiter le pas à SFR en décidant de vendre sa filiale télécom dans les prochains mois. Dans ce sens, plusieurs rumeurs circulent au sujet de tractation justement avec Free, mais aussi avec des opérateurs étrangers.
  • Une seconde option serait de changer de positionnement en devenant un opérateur low-cost. Agile et habile avant l’arrivée de Free, l’opérateur pourrait très bien retrouver de la superbe. Son seul souci, les coûts de sa structure… et c’est pour cette raison que les structures opérationnelles de Bouygues Telecom et B&You ont déjà fusionné en janvier dernier.
  • La troisième possibilité est évidente à énoncer, mais pas forcément à réaliser. Il s’agirait simplement de réinventer le mobile, de trouver de nouvelles pistes inexplorées pour augmenter ses recettes, c’est-à-dire avant tout accroitre sa basse clientèle. Le rachat de Virgin Mobile et de son million de clients pourrait être une piste allant dans ce sens, comme une meilleure valorisation de son réseau 4G.
  • Il reste encore une quatrième voie, percer dans le fixe. En allant jusqu’à confier ses box fibre à Numericable, Bouygues Telecom n’est pas présent sur ce segment. Pourtant, on sait que c’est par ses box que Free a fait fortune, alors pourquoi pas Bouygues ?

Il est bon de souligner que ces possibilités stratégiques peuvent très bien se combiner entre elles, ce qui laisserait encore plus de manœuvres à Martin Bouygues. Reste à savoir quelles seront les voies qu’il va décider d’explorer.

Martin Bouygues, le PDG de Bouygues Telecom.
Martin Bouygues, le PDG de Bouygues Telecom.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDroit à l'oubli : internet devra s'aligner !
Article suivantSamsung : développement d'une tablette géante de 13,3 pouces ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here