Quel avenir pour Tizen entre arrivées et départs

Alors qu’Orange et NTT jettent l’éponge au sujet de Tizen, ZTE, Sprint ou encore Baidu rejoignent le projet. Quel est l’avenir de cet écosystème qui tarde à pointer le bout de son nez ?

Des téléphones sous Tizen auraient dû être commercialisés par Orange au second semestre 2013, ces sorties sont repoussées aux calendes grecques… Fervent supporter de Tizen, l’opérateur télécoms japonais NTT jette l’éponge… en bref, l’avenir de l’écosystème Tizen semble avoir du plomb dans l’aile.

Parallèlement à cela, l’association qui gère Tizen note les arrivées d’une quinzaine de nouveaux partenaires, dont le fabricant chinois ZTE, le principal moteur de recherche chinois Baidu ou encore l’opérateur américain Sprint.

Si ces arrivées contrebalancent les départs, la grande inconnue reste Samsung. Le fabricant sud-coréen semblait en effet vouloir faire de Tizen son avenir… mais on attend toujours. Est-ce que le prochain Mobile World Congress 2014 de Barcelone sera l’occasion d’en savoir un peu plus ? Peut-être, plusieurs fuites montrent en effet des smartphones sous Tizen. Mais sont-ils proches de la commercialisation ?

Alors, quel avenir pour Tizen ? Si le projet semble encore avoir de l’avenir, la rapidité de son arrivée semble pourtant quelque peu « calmée ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentBBM 2.0 : BlackBerry propose de nouvelles fonctions
Article suivantFacebook : pas seulement des hommes et des femmes !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here