En quelques jours, FIFA 17 pulvérise déjà des records de ventes

Les ventes de FIFA 17 battent des records au Royaume-Uni une semaine après le lancement du jeu. En sera-t-il de même dans le reste du monde ?

Cela fait maintenant quelques jours qu’EA Sports a lancé FIFA 17. Dès son lancement, le jeu bat des records de ventes. Rien qu’au Royaume-Uni, en sept jours, le nouveau volet de la simulation de foot a déjà été vendu à 1 108 000 exemplaires, soit 16 % de plus en boutiques que la version précédente. Comme le titre est également disponible en version dématérialisée, le succès pourrait être encore plus marqué.
FIFA 17 bat déjà des records
Selon les premiers chiffres, FIFA 17 enregistre même des meilleures ventes que FIFA 13, l’opus qui a été le plus vendu jusqu’à présent. Clairement, cette dernière version fait l’unanimité auprès de tous les fans de la franchise.

Ce succès de FIFA 17 ne fait bien évidemment pas les affaires de Konami. Alors qu’il était dit que le duel entre PES et le jeu d’EA Sports serait serré, le verdict des consommateurs semble clairement indiquer un vainqueur. Comparativement, PES 17 n’aurait été vendu qu’à 30 000 exemplaires au Royaume-Uni, soit 36 fois moins que son concurrent.

Désigner un vainqueur est bien évidemment encore tôt. C’est d’autant plus compliqué que les chiffres de l’institut GFK ne prennent en compte que les ventes en boutiques alors que les jeux sont aussi disponibles au téléchargement.

Pour savoir si FIFA 17 sera un véritable succès planétaire au même titre que ce qui se passe au Royaume-Uni, il faudra attendre d’avoir des chiffres à l’échelle mondiale. Pour battre le record détenu par FIFA 13, il faudra que le jeu à plus de 4,5 millions d’exemplaires à travers le monde. Cela semble bien parti, mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 2]
PARTAGER
Article précédentÉvacuation d’un avion à cause de l’incendie d’un Galaxy Note 7 « sûr »
Article suivantPour concurrencer Siri d’Apple, Samsung s’est offert Viv
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here