Qu’est-ce que la NASA va nous révéler au sujet de l’atmosphère de Mars ?

C’est ce jeudi 5 novembre que la NASA va faire une « importante » annonce au sujet de l’atmosphère de Mars. Quelle sera-t-elle ?

C’est sur la NASA que les yeux de la communauté scientifique seront braqués ce jeudi 5 novembre, plus particulièrement à partir de 14h00 HE, soit à 20h00 à l’heure de Paris. Pourquoi cet intérêt ? Parce que l’agence spatiale américaine prévoit de faire une importante annonce au sujet de l’atmosphère de Mars.

Quelle sera l’annonce de la NASA ?

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour savoir ce que va dire la NASA. Mais selon un communiqué de presse, il va s’agir que « dévoiler des conclusions scientifiques clés » sur l’atmosphère martienne.

Pour cette conférence, il est prévu que des scientifiques de la mission MAVEN (Mars Atmospheric and Volatile EvolutioN) prennent la parole. Pour dire quoi ? Là encore on n’a pas encore la réponse.

Mais vu que la mission MAVEN avait pour but d’étudier l’atmosphère de la planète rouge pour « comprendre le changement climatique dramatique survenu sur Mars » alors qu’il était estimé que son atmosphère était beaucoup plus dense il y a des milliards d’années, l’annonce qui sera faite pourrait évoquer des découvertes à ce sujet.

À l’heure actuelle, l’atmosphère martienne est 100 fois plus mince que celle de la Terre et se compose à 96% de dioxyde de carbone, de moins de 2% d’argon et d’azote, et de moins de 1% d’autres gaz.

Les missions habitées sur Mars en point de mire

Alors que la NASA avait une précédente « grande annonce » en révélant l’existence d’eau sur Mars, la perspective de ces annonces est bien évidemment de les placer dans le contexte d’une mission habitée à destination de la planète rouge. Dès lors, la question qui peut se poser va être de savoir si l’annonce d’aujourd’hui aura un rapport avec des missions futures.

Pour en savoir plus à ce sujet, la seule chose à faire dans l’immédiat sera de suivre la présentation sur le site NASA TV (http://www.nasa.gov/multimedia/nasatv/index.html).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTchouri : Rosetta se posera plus en douceur que Philae
Article suivantOculus Rift : l’idée de Facebook est de pouvoir téléporter les utilisateurs !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here