Qu’est-ce qui peut bien bloquer 22% de la lumière d’une étoile ?

Comparativement, lorsque le géant Jupiter passe devant notre soleil, environ 1% de sa lumière est bloquée. Dès lors, qu’est-ce qui peut bien bloquer jusqu’à 22% de la lumière de Deneb, une étoile dans la constellation du Cygne ?

À ce jour, l’univers renferme encore bien des mystères. Justement, ce qui se passe avec Deneb est un phénomène unique et inexpliqué. Concrètement, jusqu’à 22% de sa lumière est bloquée par des objets non identifiés, et cela de manière aléatoire.

On pourrait penser qu’une planète géante passerait tout simplement devant Deneb. Cela semble peu probable vu que, comparativement, lorsque la géante Jupiter passe devant notre soleil environ 1% de sa lumière est bloqué.

Tabetha Boyajian, chercheuse de l’Université d’Yale (États-Unis), s’est attelée à la tâche de trouver une explication à ce phénomène mystérieux.

Une à une, elle élimine toutes les hypothèses, de la plus plausible à la moins évidente :

  • Ce n’est pas une erreur de mesure du télescope Kepler
  • Ce n’est pas une planète géante
  • Ce n’est pas une petite étoile
  • Ce n’est pas un amas de poussière engendré par une collision cosmique

Après avoir éliminé toutes les théories les plus vraisemblables au sujet de l’étoile Deneb, aussi appelée KIC 8462852, elle s’est penchée sur les moins probables.

Il pourrait par exemple s’agir d’un amas de comètes dont la trajectoire serait modifiée par une autre étoile pour expliquer l’aspect aléatoire… mais cette théorie n’est pas complètement satisfaisante, car il faudrait un amas gigantesque pour bloquer jusqu’à 22% de la luminosité d’une étoile.

« La piste extraterrestre devrait toujours être la dernière hypothèse, mais les données ressemblent à une chose qu’une civilisation alien pourrait construire », confie Jason Wright, un astronome de l’université Penn State (États-Unis) consulté par Tabetha Boyajian.

Selon lui, la cause de ce mystère pourrait être une sphère partielle ou un essaim de Dyson.

Mais avant d’être catégorique au sujet d’un phénomène extraterrestre, il ne faut pas oublier de se rappeler que les pulsars, lorsqu’ils ont été détectés pour la première fois, étaient d’origine extraterrestre pour certains. De fait, il est tout autant possible que le mystère de Deneb soit simplement un phénomène qui n’a encore jamais été observé jusqu’à maintenant.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle et Nintendo investissent 30 millions de dollars pour voir des Pokémon dans les rues
Article suivantMicrosoft : une image ISO de Windows 10 build 10565

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here