Qu’est ce qu’une base de données bien construite ?

Bien construire sa base de données commence par bien la concevoir. S’il est souvent possible de tout de même utiliser une base de données mal conçue, cette mauvaise conception pourrait avoir des effets négatifs sur les performances, mais aussi sur la place occupée.

Lors de la mise en place d’une application tributaire d’une base de données, le plus important est rarement le comment stocker, lire, retrouver ou supprimer des enregistrements. La pierre angulaire de tout l’édifice repose en réalité sur la construction de la base de données elle-même, sa conception.

De fait, il est primordial de bien penser son projet au départ de manière à ne pas devoir le regretter par la suite. Si cette affirmation peut faire peur, elle est pourtant toute simple : il suffit de bien penser à ce que l’on va stocker.

Par exemple, il est important de bien définir le type de chaque champ. Trivial à dire, mais pourquoi définir un champ texte pour contenir un nombre ou une date ? Définir un type approprié à chaque donnée est donc primordial.

Par ailleurs, délimiter les données est aussi très important, car cela peut avoir un impact significatif sur la taille de la base de données. Autoriser des chaines de 255 caractères pour des noms de villes, c’est par exemple un peu trop généreux, sauf si vous connaissez beaucoup de lieux qui ont des noms de 255 caractères !

Souvent négligée, la possibilité d’utiliser des champs de type « set » ou « enum » peut s’avérer très pratique en réduisant le nombre d’informations à stocker, par exemple pour stocke une référence à une liste des jours de la semaine plutôt que le jour de la semaine écrit en toutes lettres.

Pour finir, dernier point, il ne faut surtout pas oublier d’utiliser un format de base de données actuel, correspondant à votre logiciel. Utiliser un format dépassé n’apporte absolument rien à votre projet !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQu’est ce qu’un index dans une base de données ?
Article suivantGoogle : re-référencement du site Rapidgator ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here