Qui est George Boole ? L’homme qui a ouvert la voie à l’informatique

Si les ordinateurs utilisent la logique booléenne, c’est parce que George Boole l’a imaginée. Qui est-il ? Qu’a-t-il inventé ?

En ce lundi 2 novembre 2015, Google met à l’honneur George Boole pour son invention de la logique booléenne. Qui est-il et qu’a-t-il inventé pour que le célèbre moteur de recherche le mette ainsi à l’honneur ?

George Boole est né le 2 novembre 1815 à Lincoln. Il a principalement passé sa vie en tant que professeur à l’University College de Cork (Irlande). C’est à l’âge de 49 ans, le 8 décembre 1864, qu’il décéda.

Le concepteur de la logique booléenne

S’il est connu, c’est qu’il était un logicien, mathématicien et philosophe britannique, la personne qui a posé les bases de la logique booléenne, des travaux qui ont posé les fondements de la révolution numérique. Étant l’un des plus influents mathématiciens du XIXe siècle, il a conçu un système de logique qui visait à condenser les pensées complexes dans des équations simples.

La logique booléenne, son héritage, est une théorie mathématique dans laquelle toutes les variables peuvent prendre que les valeurs « true » (« vrai ») ou « false » (« faux »), « on »/« off », « 0 »/« 1 », c’est-à-dire du binaire. Il est bon de souligner que la théorie de George Boole a précédé celle de Claude Shannon sur l’électronique numérique dans les années 1930.

Concrètement, la théorie booléenne de George Boole, enrichie par les travaux de Claude Shannon, a conduit à la création des ordinateurs modernes. De fait, si on a internet, des smartphones, des ordinateurs, c’est grâce à ce mathématicien et philosophe britannique. Il est donc logique que Google le célèbre par un Doodle.

Précurseur de la théorie de l’intelligence artificielle

Il est aussi bon de souligner que George Boole a également été un penseur précoce sur la théorie de l’intelligence artificielle. Il croyait que toute pensée humaine pourrait être réduite à une série de règles mathématiques.

george-boole

boole-doodle

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentToyota profite d’une bonne Cote d’Amour en France
Article suivantPorsche rappelle 58 881 Macan S et Macan Turbo à cause d’un risque de fuite dans l’arrivée de carburant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here