Qui se souvient de Windows 1.0 ? C’était tout juste il y a 30 ans !

Bien que l’on parle aujourd’hui de Windows 10, il y a tous justes 30 ans, le 20 novembre 1985, Microsoft lançait Windows 1.0.

Si on a des doutes sur la vitesse de l’évolution de l’informatique, il suffit de prendre en considération Windows. Avant le 20 novembre 1985… il n’existait pas. C’est en effet à cette date que Microsoft a lancé la version 1.0.

À l’époque, il ne s’agissait d’ailleurs pas d’un système d’exploitation à proprement parler, mais plutôt d’une extension graphique de MS-DOS, l’OS de Microsoft en ligne de commande. Justement, au lieu de s’appeler Windows, il a failli être baptisé Interface Manager.

L’inspiration puisée chez Xerox

L’éternel débat dit que Microsoft a copié Apple et que la firme de Cupertino a copié celle de Redmond. N’en déplaise aux fans des deux systèmes d’exploitation, les deux entreprises se sont inspirées des travaux de Xerox.

C’est à partir de 1982 que Microsoft lance ce projet d’interface graphique avec un projet justement nommé en interne « Interface Manager ».

Lancement difficile

En tant qu’extension graphique de MS-DOS, Windows 1.0, vendu 99 dollars, n’était pas très performant. Les applications telles que Write, Paint, et le bloc-notes étaient déjà présentes à l’époque.

La lenteur, le prix, mais aussi la configuration nécessaire (deux lecteurs de disquettes double-face et 256 kilooctets de mémoire vive, voir 512 kilooctets de mémoire vive et un disque dur) ont fait qu’il a eu de la peine à séduire. Ce n’est que plus tard, avec Windows 1.02, que l’Europe a vu arriver ce système d’exploitation.

À l’instar du Windows 10 d’aujourd’hui, ne se rend compte de tout le chemin qui a été parcouru en 30 ans, une histoire jalonnée de versions aussi connues que Windows 3.1, Windows 95, Windows 2000, Windows XP, Windows Vista, Windows 7, sans oublié le décrié Windows 8.

L’avenir de Windows ?

Quel est l’avenir de Windows alors que les utilisateurs deviennent de plus en plus mobiles ? Il va certainement évoluer. C’est certainement pour cela que Windows 10 fonctionnera aussi sur les terminaux mobiles, une manière pour Microsoft de préparer la transition.


bill-gates-windows

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentConcept 26 : Volvo veut redonner le choix et la liberté au conducteur
Article suivantLes gros animaux devraient produire de gros spermatozoïdes : pourquoi ce n’est pas le cas ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here