Qui va empêcher Facebook de s’accaparer l’information ?

Facebook veut aujourd’hui héberger des articles de la presse américaine. Qui peut empêcher cette accaparation de l’information par le réseau social ?

Les réseaux sociaux, Facebook en tête, sont aujourd’hui devenus indispensables pour la presse, ce sont eux qui amènent de très nombreux lecteurs. Côté pratique, il est possible d’accéder aux articles via des liens.

Le problème pour Facebook, c’est que ces liens signifient que l’utilisateur quitte son écosystème, ce qui n’est pas forcément profitable pour lui. C’est dans cette logique que l’entreprise de Mark Zuckerberg a désormais l’intention d’héberger directement les articles de presse.

C’est dans ce sens que le réseau social est actuellement en train de mener des négociations avec les médias américains, pour qu’ils publient des articles directement dans Facebook. Selon le New York Times, « au moins une demi-douzaine de compagnies de médias » serait concernée par cette idée d’héberger leur contenu dans Facebook plutôt que d’obliger les utilisateurs à cliquer sur un lien vers un site extérieur. Cela concernerait notamment le New York Times, le National Geographic et BuzzFeed.

Cette idée de Facebook vise clairement à accaparer l’information au sein de son écosystème. De fait, les médias qui accepteraient cet accord risqueraient de laisser le contrôle de la distribution de l’information à Facebook, et cela, peu importe le parti-pris éditorial.

Comme le prouve la chute de Zynga, s’appuyer totalement sur Facebook n’est pas sans risque. Dès lors, faut-il céder ?

La réponse est justement dans Zynga. Être hébergé par Facebook serait synonyme de bénéfice à court terme, mais pas sur le long terme. Dès lors, faut-il céder ?

Dans ce dilemme, la force de Facebook est que la presse est divisée vu que chaque média est concurrent des autres. Dès lors, le réseau social peut négocier en espérant faire craquer un site d’information, pour espérer que les autres suivent le mouvement.

De fait, la presse se trouve aujourd’hui au même stade que la musique à l’époque, lorsqu’iTunes est arrivé. Faut-il faire le pas ou pas ?

La réponse est clairement que certains vont faire le pas, ce qui risque de profondément chambouler tout le paysage de l’information à moyen et long terme. Mais face à cette volonté de Facebook à vouloir s’accaparer l’information, qui peut faire quelque chose ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRussie : interdiction des logiciels de Microsoft et Oracle ?
Article suivantUne nouvelle Jeep… made in Italy

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here