Rachat de SFR : le conseil de surveillance de Vivendi tient une réunion ce matin

Ce week-end encore SFR continue sa lutte. D’après certaines sources, samedi matin à 11 heures, le conseil de surveillance de Vivendi a tenu une réunion, suite aux négociations exclusives de la veille entre Vivendi et l’opérateur Numericable ; il en découle selon les médias que le groupe prendrait « plus de temps de réflexion » avant de se prononcer sur le sort de sa filiale télécoms SFR.

Bouygues Telecom a proposé vendredi une offre importante pour SFR, au dernier moment Vivendi se voit offrir 15 milliards d’euros en numéraire et 10% du nouvel ensemble, valable jusqu’au 25 avril.

Au dire de certaines informations reçues par « le parisien » plusieurs administrateurs de Vivendi seraient précautionneux par apport à l’offre de Martin Bouygues. Bouygues Telecom compterait ainsi s’opposer à l’offre de Numericable et voudrait déclencher également des négociations exclusives avec Vivendi, et baisser ainsi ses prétentions.

Le silence de l’Autorité des marchés financiers (AMF) s’explique maintenant après la proposition inattendue de Bouygues, une nouvelle qui a déstabilisé le cours de bourses de l’action de Numericable, qui a clôturé hier en baisse de 5,25%.

Selon quelques sources, Numericable serait tentée de réviser son offre, afin d’obtenir SFR pour de bon d’ici la fin du week-end !

Rachat de SFR : le conseil de surveillance de Vivendi s'est réuni ce matin
Le logo Vivendi

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGreen Internet : Palme d’or décernée à Apple, Twitter et Amazon loin derrière…
Article suivantItalie : 1 million d’euros d’amende pour Google à cause de Street View

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here