Rachat de Revolv : Google veut prendre le contrôle de toute la maison

Google, respectivement sa filiale Nest, vient de racheter Revolv, une acquisition qui s’inscrit dans une logique de vouloir contrôler toute la maison.

rachat-revolv-google-veut-prendre-controle-maison

Après avoir déboursé 3,2 milliards d’euros pour racheter la société Nest Labs, en janvier dernier, Google poursuit ses acquisitions dans le domaine de la domotique via cette filiale. C’est ainsi que Nest a déjà racheté le spécialiste des caméras IP Dropcam au mois de juin, et Big Ass Fans en août pour ses ventilateurs connectés. Désormais, c’est Revolv qui tombe dans l’escarcelle de la firme de Mountain View.

En rachetant Revolv, Google, respectivement sa filiale Nest, met la main sur une société qui propose un boitier universel pour contrôler les différents objets de la maison. Alors que les marques domotiques adoptent des protocoles de connexion tels que ZigBee, Bluetooth, Z-Wav ou encore le traditionnel Wi-Fi, le boitier universel de Revolv est compatible avec l’ensemble des dispositifs connectés dans le but de créer de nouvelles interactions… et de prendre le contrôle de toute la maison.

Hormis son boitier, Revolv propose également une application mobile pour la commande à distance de son hub, pour pouvoir faire communiquer les objets.

Dès cette annonce, Revolv cesse la commercialisation de sa solution. Reste maintenant à savoir ce que Google va en faire.

Dernier point intéressant, le rachat de Revolv par Nest n’est pas sans rappeler l’acquisition de SmartThings par Samsung, il s’agit d’une société similaire.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker