En rachetant Wand Labs, Microsoft investit dans les agents conversationnels

Fondé en 2013 par Vishal Sharma, Wand Labs est une start-up spécialisée dans les applications Android et iOS. Elle propose surtout des agents conversationnels, ces chatbots qui sont des robots virtuels capables d’interagir avec les internautes. Microsoft vient de racheter cette société.

Même si le montant de cette transaction n’a pas été communiqué, elle est sans commune mesure avec les 26 milliards de dollars récemment dépensé pour racheter le réseau social professionnel LinkedIn. Ce rachat confirme surtout que la firme de Redmond considère que les agents conversationnels sont un élément déterminant de sa stratégie.

Suite à ce rachat, les agents conversationnels de Wand Labs proposés en bêta privés aux firmes IT seront retirés du marché. L’équipe de sept personnes rejoindra pour sa part l’équipe de Bing au sein de Microsoft. Il va maintenant s’agir d’intégrer ces nouvelles technologies à Bing, Microsoft Azure, Office 365 et Windows, précise l’éditeur californien dans un billet de blog.

Pour rappel, l’ambition de Microsoft est d’aller en direction d’un service Conversation as a Platform, c’est-à-dire une plateforme qui recourait à des chatbots pour interagir avec les utilisateurs. Lors de sa dernière conférence Build 2016, l’éditeur de Redmond avait pris Skype comme exemple.

Les agents conversationnels, la nouvelle marotte des entreprises IT

Il est bon de souligner que Microsoft n’est pas la seule entreprise IT à s’intéresser aux agents conversationnels. Facebook s’y intéresse aussi, tout comme Viv, et bien évidemment aussi Google.

Ces chatbots reflètent à eux seuls tous l’intéressement des entreprises à l’intelligence artificielle en tant que solution pour créer des assistants virtuels à même de répondre de manière autonome aux internautes. Ils exploitent également le machine learning, la faculté d’apprendre par soi-même au grès de ses expériences. Vu que les entreprises ont placé les agents conversationnels comme vecteur de croissance de leurs services, on devrait continuer à en parler dans un avenir très proche.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne prothèse en forme de roue redonne de la mobilité à une tortue amputée
Article suivantLe GPU P100 Tesla PCI-Express de Nvidia va accélérer le machine learning
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here