Racheté par Sony, OnLive ferme

La plateforme de jeu vidéo en streaming OnLive disparaîtra le 30 avril après s’être fait en partie racheter par Sony.

C’est dans le but d’acquérir des technologies pour sa propre offre de jeu en streaming : le PlayStation Now que Sony avait racheté en partie OnLive.

Après avoir fait la main basse sur plusieurs pans de son activité et que les plans actuels du groupe nippon ne prévoient pas « le maintien du service de jeu dans sa forme actuelle », OnLive a décidé de tirer sa révérence. C’est le 30 avril prochain que la plateforme disparaîtra.

Les joueurs pourront toujours jouer à leurs jeux jusqu’à cette date. Au-delà, les serveurs seront éteints. Dans la foulée, les comptes des utilisateurs seront fermés et une suppression générale des données sera faite. OnLive précise qu’aucun remboursement n’est à espérer.

La plateforme OnLive a été lancée aux États-Unis en 2010. Son existence a donc été très courte, surtout émaillée d’importantes difficultés, comme des problématiques techniques liées à la qualité de la ligne de l’abonné (débit, latence).

Ironie du sort, c’est que OnLive va disparaitre alors que Sony avait aussi avalé Gaikai, son principal concurrent.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentToyota : un RAV4 restylé, avec une version hybride en plus
Article suivantGoogle annonce le blocage de 192 injecteurs de publicités
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here