Ralph Baer : le « père » des jeux vidéo est mort

Quasiment personne ne connait le nom de Ralph Baer. C’est pourtant à lui que l’on attribue la création des jeux vidéo.

C’est en 1922, en Allemagne, que Ralph Baer est né. Il s’installe en 1938 aux États-Unis après avoir fui le régime nazi. Après avoir suivi des cours par correspondance, il répare des radios. Après la Seconde Guerre mondiale, il travaillera notamment pour un fabricant de télévises.

En 166, alors qu’il était employé par l’entreprise Sanders and Associates, qui produit des composants pour les appareils de surveillance de l’armée, Ralph Baer a l’idée d’un jeu sur téléviseur. Dans une interview accordée en 2007, il raconte qu’il était la tête d’une division de 400 ou 500 personnes. Il a commencé à travailler sur le projet : « J’ai pris deux types, je les ai mis dessus, personne n’avait besoin de savoir ». Lorsqu’il présente son invention à ses su@périeurs dubitatifs, il esquive les questions du genre : « Est-ce que vous perdez encore votre temps avec ce machin, Baer ? ».

Ce « machin » va devenir la Brown Box, un appareil relié à un téléviseur sur lequel on pouvait brancher deux contrôleurs analogiques. Commercialisé en 1972 sous le nom d’Odyssey, 130 000 exemplaires sont vendus la première année. C’est ainsi que l’invention de Ralph Baer est entrée dans les foyers américains, accessoirement dans l’histoire et devenant la première console de jeu vidéo.

Histoire de proposer des décors « en couleurs », des films plastiques à placer sur l’écran du téléviseur étaient également proposés.

Quelques mois plus tard, Atari lance un produit concurrent. Ce consol sera doté du jeu Pong, un jeu de raquette qui vise a envoyé une balle. Sanders et Magnavox accusent alors Atari d’avoir plagié leur invention, ils intentent une longue série d’actions en justice. Au final, ils gagnent un procès qui leur rapporter plus de 100 millions de dollars.

Ralph Baer est à l’origine de plus de 150 brevets. On lui doit également le pistolet optique pour tirer sur l’écran d’un téléviseur, une invention maintes fois réutilisée par diverses consoles, mais aussi le Simon, ce jeu de société électronique où le joueur doit appuyer sur quatre touches de couleur dans l’ordre pour reproduire une suite de sons aléatoires.

C’est ce samedi 6 décembre, à l’âge de 92 ans, que Ralph Baer est décédé. Même si personne ne connaissait son nom, c’est le père des jeux vidéo qui s’est éteint.


Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité