RAM scraper : des dizaines de millions de données client volées

Seul le grand distributeur américain Target avoue pour le moment avoir été victime d’une cyberattaque durant la période des achats de fin d’année, mais plusieurs groupes américains auraient aussi été visés.

Plusieurs grands distributeurs américains pourraient avouer dans les jours à venir qu’ils ont été victimes d’une cyberattaque durant la période des achats de fin d’année. Le groupe Target a d’ailleurs déjà annoncé que se sont au moins 70 millions de données client qui ont été volées.

Selon les premières informations disponibles, ce seraient des logiciels de type « RAM scraper » qui seraient à l’origine de ces cyberattaques, des logiciels malveillants capables d’intercepter en mémoire des données cryptées au moment où elles sont décryptées.

Les enquêteurs qui planchent actuellement sur l’attaque dont Target a été victime ne donnent pour le moment aucun commentaire, mais certaines sources avancent que les cerveaux de ces attaques pourraient être originaires d’Europe de l’Est.

Le vol de données bancaires aux États-Unis.
Le vol de données bancaires aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : place aux mobiles d'occasion
Article suivantAchats in-app par des enfants : Apple va rembourser 37 000 parents

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here