Ravitaillement de l’ISS : pression sur la Russie

Avec trois missions de ravitaillement de l’ISS échouée sur sept, la pression est de mise au moment de lancer un vaisseau cargo Progress à destination de la Station spatiale internationale.

Est-ce que le vaisseau cargo Progress à destination de la Station spatiale internationale (ISS) va réussir sa mission ? La question est importante alors que l’équipage à bord de l’ISS ne dispose plus que de quatre mois de vivres.

Pour cause, en octobre, le troisième vol de ravitaillement de la capsule américaine Cygnus s’était soldé par un échec suite à l’explosion de la fusée Antares peu après son lancement. En avril, c’est le dernier vaisseau Progress qui a connu des problèmes au point de ne pas pouvoir remplir sa mission, et finalement, la semaine dernière, c’est une capsule Dragon de SpaceX qui a explosé avec son lanceur Falcon 9 à seulement 45 km d’altitude. En fait, sur les sept dernières missions de ravitaillement, trois ont échoué.

Dès lors, la mission de ravitaillement du vaisseau cargo Progress est cruciale que si la réserve en vivre passe sous la limite du mois et demi, la NASA prévoit de faire revenir en urgence les occupants de l’ISS.

Le problème est par ailleurs aggravé par le fait que la capsule Dragon, la semaine dernière, aurait dû amener à l’ISS une pièce pour réparer le système de traitement de l’eau. Sans cette pièce, les réserves d’eau tiennent jusqu’en octobre.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité