Les rayons cosmiques pour percer les secrets des pyramides d’Égypte

Le programme ScanPyramids vise à (ré)étudier des monuments égyptiens sans les endommager dans le but de faire de nouvelles découvertes. Une des étapes va être d’utiliser les rayons cosmiques pour radiographier les pyramides.

Il n’est pas forcément nécessaire de percer, casser ou prélever pour étudier des monuments historiques, c’est exactement le genre de méthode que le programme ScanPyramids utilise pour (ré)étudier des monuments égyptiens sans les endommager. Ce projet inédit attise bien évidemment la curiosité de tous les spécialistes avec la question : « Y a-t-il encore des secrets à percer ? »

La réponse semble être oui. Ainsi, une étude de la tombe de Toutankhamon dans le cadre du programme ScanPyramids a révélé ce qui pourrait être une possible chambre secrète. Une importante anomalie thermique a également été enregistrée sur la pyramide de Kheops. De grosses surprises sous la forme de nouvelles découvertes pourraient donc être faites. C’est pour cette raison que les prochaines mesures du programme sont très importantes dans le but de savoir si d’autres nouveaux éléments vont être découverts.

C’est pour cette raison que les chercheurs de ScanPyramids sont à pied d’œuvre à Dahchour dans le but de faire de nouvelles découvertes dans pyramide rhomboïdale (construite pour le pharaon Snéfrou, père de Kheops), et la pyramide rouge (la dernière des pyramides de Snéfrou). Ils ont placé, à la base de la pyramide, des capteurs qui doivent piéger les muons. Il s’agit de particules qui se trouvent dans le rayonnement cosmique qui balaye constamment la Terre. Selon la manière dont ces particules traversent la pyramide, les scientifiques espèrent obtenir une image inédite de la structure, bien évidemment avec l’espoir de découvrir des chambres secrètes.

Entre la collecte des données et leur interprétation, l’opération va prendre du temps. Il est certain que le monde de l’égyptologie sera rapidement en ébullition à la moindre rumeur de découverte par cette méthode très pointue qui respecte les monuments.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 et Android cohabiteront sur le MateBook de Huawei
Article suivantTwitter : gros soucis techniques à l’échelle mondiale

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here