Réalité virtuelle : Oculus rachète l’entreprise Pebbles Interfaces

L’entreprise israélienne Pebbles Interfaces appartient désormais à Oculus, c’est ce qu’indique la page d’accueil de la société.

Pebbles Interfaces, et non pas le fabricant de montres connectées Pebble, vient d’être acquis par Oculus. Cette société israélienne a été créée il y a cinq ans et est spécialisée dans « les optiques personnalisées, les systèmes à capteurs et les algorithmes de détection de suivi du mouvement de la main ».

Sa technologie serait proche de celle de Leap Motion u du Kinect de Microsoft, c’est-à-dire des fonctionnalités de reconnaissance de l’environnement 3D et des gestes.

Le montant de cette transaction n’a pas été communiqué. Selon le Wall Street Journal, il pourrait s’agir de 60 millions de dollars.

Alors qu’Oculus a annoncé la commercialisation de son casque de réalité virtuelle pour le premier trimestre 2016, l’entreprise multiplie les acquisitions. En effet, Pebbles Interfaces rejoint 13th Lab, Nimble VR, Surreal Vision et Carbon Design Group dans le giron de la filiale de Facebook. Le but étant bien évidemment d’améliorer encore l’expérience immersive de ses produits.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : business florissant grâce… à la publicité
Article suivantAmazon : ouverture des précommandes pour Windows 10

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here