La recherche sur Google s’invite sur iOS au travers du clavier Gboard

Le constat est simple pour Google : les propriétaires des produits mobiles Apple n’utilisent pas assez les services du géant de Mountain View. Comment faire pour les promouvoir ?

Le second constat est énoncé par Rajan Patel : « Sur iOS, on s’est aperçu qu’il est un petit peu plus difficile d’accéder à l’information ». Dès lors, l’idée qui a surgi était de promouvoir l’accès à l’information, si possible en utilisant le moteur de recherche de Google. Là encore, la question du comment se pose toujours.

La réponse à ces deux questions a été fournie par Apple, lorsque la firme de Cupertino a décidé de donner la possibilité aux développeurs de concevoir des claviers virtuels, des alternatives au clavier livré par défaut avec iOS. Pour Google, cela a été l’occasion de développer un clavier utilisant l’expérience acquise sur Android, en apportant par exemple swiper qui permet de faire glisser le doigt d’une touche à l’autre, ou encore son expertise en matière de saisie prédictive intelligente.

Le petit plus que Google a trouvé, c’est d’ajouter de la recherche directement dans le clavier. Alors que pour envoyer l’adresse d’un restaurant à un ami depuis iOS il est actuellement nécessaire de sortir de la messagerie, d’ouvrir un navigateur, de lancer une recherche, de copier le résultat, de fermer le navigateur, de rouvrir la messagerie et de finalement coller l’adresse pour l’envoyer, le clavier développé permet de tout faire directement depuis le clavier, sans ouvrir d’autre application.

Pour le moment disponible uniquement aux États-Unis, ce clavier d’appelle le Gboard, une contraction de Google et keyboard. Pour lancer une recherche, il suffit d’appuyer sur le gros « G » situé en haut à gauche du clavier.

Au moment d’écrire un message, le Gboard pourrait apporter une sérieuse aide aux utilisateurs en permettant aussi de chercher des émoticônes et des GIF animés, de quoi embellir les communications. C’est clairement un moyen pour Google de promouvoir ses services, de quoi faire grincer les dents à Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Objenious, Bouygues Telecom s’active sur l’Internet des objets
Article suivantLa plateforme vidéo YouTube se dote d’une messagerie privée

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here