Recyclage des produits Apple : l’eau n’est plus rédhibitoire

Alors qu’Apple a mis en place un programme de recyclage et de reprise de ses appareils, les terminaux ayant pris l’eau étaient jusqu’à présent exclus. Ce n’est dorénavant plus le cas.

Pour la mise en place de son programme de recyclage et de reprise, Apple s’est associé à PowerON pour racheter ses iPhone, iPad ou encore Mac. Pour être repris, les appareils ne devaient surtout pas avoir pris l’eau. Depuis ce lundi, cette restriction a été levée.

En effet, le programme accepte désormais les produits ayant été exposé à des liquides, c’est-à-dire qu’ont leur témoin d’humidité coloré en rose ou en rouge (il est situé au niveau de la prise dock, sauf pour l’iPhone 5 où il est dans la fente SIM).

Cet assouplissement des conditions n’est pas sans conséquence, la valeur de l’appareil chutant vertigineusement en cas d’exposition à un liquide. Par exemple, un iPhone 16 Go, en parfait état, sont repris environ 260 euros sans trace d’eau, et à peine 78 euros si c’est le cas.

Pour information, un formulaire est disponible en ligne pour connaitre la valeur de rachat de votre appareil Apple, il suffit de le remplir pour se faire une idée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEvad3rs vs SmartViper E75 : concurrence autour du Jailbreak iOS 7
Article suivantYahoo! : redonner confiance aux internautes grâce au cryptage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here