Red Star 3.0 : la Corée du Nord lance un OS ressemblant à OS X

Alors que les deux précédentes versions du système d’exploitation Red Star s’inspiraient largement de Windows, la version 3.0 a puisé son inspiration dans OS X.

La Corée du Nord lance la troisième version de son système d’exploitation maison. Alors que les deux précédentes versions avaient puisé leur inspiration dans Windows de Microsoft, cette version estampillée 3.0 ressemble à l’OS X d’Apple.

Conçu par l’État coréen, Red Star 3.0 est disponible au téléchargement sur Pastebin. Il existe une version de bureau pour tous les utilisateurs, mais aussi une version serveur.

Alors que l’interface de Red Star 3.0, son cœur repose sur le système d’exploitation libre Linux. Il ne faut toutefois pas s’attendre à retrouver toutes les fonctionnalités vu que de nombreux bridages sont implémentés d’origine.

Alors que le coin supérieur gauche de l’écran affiche une étoile rouge semblable à une de celles qui ornent le drapeau national, la seule langue supportée est le coréen du nord. Les noms de domaines classiques et certaines adresses IP ne sont par ailleurs pas supportés.

Le navigateur internet s’est pour sa part inspiré de Firefox. Sa principale particularité est qu’il ne permet pas de se connecter à de nombreux sites.

De fait, le système d’exploitation Red Star ne vise pas seulement à proposer une alternative nord-coréenne aux autres OS, mais aussi à contrôler la circulation du flux d’information dans le pays.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentShelby Cobra 427 : 50 exemplaires « 50th Anniversary »
Article suivantLizard Squad : arrestation d’un membre pour… des fraudes PayPal

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here