Référencement : Google veut favoriser le protocole HTTPS

Engagé depuis longtemps dans le chiffrement de ses services, Google compte élargir l’utilisation du HTTPS en faisant du protocole un nouveau critère pour un meilleur référencement.

L’importance du chiffrement des sites web n’est pas nouvelle pour Google vu que cela fait maintenant longtemps que la firme de Mountain View s’est engagée dans le chiffrement de ses services. Souhaitant désormais passer à une étape supérieure, le moteur de recherche compte que tous les sites adoptent cette bonne pratique. Pour y parvenir, Google va chercher à accorder plus de visibilité dans ses résultats aux sites qui utilisent le protocole HTTPS, ce qui signifie que ce protocole va devenir protocole un nouveau critère pour un meilleur référencement.

En annonçant cette intention de favoriser le protocole HTTPS dans son algorithme de référencement, Google ne fait que confirmer une rumeur qui circule déjà depuis plusieurs mois. Il est tout de même précisé que l’importance de ce point demeure actuellement encore très limitée vu que moins de 1% des requêtes mondiales sont pour le moment concernées.

De fait, Google compte que, progressivement, les webmasters adoptent le chiffrement pour leurs sites. Pour ce faire, la moteur de recherche compte prochainement publier un guide détaillé des bonnes pratiques en matière de chiffrement de pages web, des recommandations qui incluent par exemple l’utilisation de certificats avec des clés de 2048 bits.

HTTPS everywhere Logo
HTTPS everywhere Logo

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet Explorer 11 : des blocages qui visent Java
Article suivantFaute de succès, Sony stoppe PlayStation Mobile pour Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here