Renault : bientôt une Dacia à 4 000 euros pour l’Europe

À l’intention de l’Inde, Renault va prochainement dévoiler une voiture à moins de 4 000 euros. Ce véhicule devrait ensuite être disponible en Europe.

C’est à Chennai, le mercredi 20 mai, que Carlos Ghosn, PDG de Renault, dévoilera officiellement une voiture à très bas coûts, pour une commercialisation à partir de la fin septembre. Pour cette voiture très bon marché, Renault s’est associé à Nissan pour proposer un véhicule aux alentours de 4 000 euros, voir même moins.

Nissan lancera également sa propre version de ce modèle, sous le logo Datsun réservé aux modèles pas chers pour les pays émergents.

Cette nouvelle voiture va venir sur le marché des véhicules vendus au-dessous de 4 500 euros, qui représente le gros du marché en Inde, dominé par Suzuki Maruti.

Pour ce modèle à très bas coûts, Renault a utilisé les compétences du centre technique de l’Alliance dans les faubourgs de Chennai. Pour ce qui est de son industrialisation, elle sera assurée dans une usine voisine à une cadence de fabrication de 100 à 150 000 unités par an.

Les normes d’émissions et de sécurité étant très inférieures en Inde par rapport à celles en Europe, le véhicule étant aussi beaucoup moins sophistiqué, ce sont ces points, font que cette voiture peut avoir un coût si bas. À cela, il faut ajouter des coûts de production, en Inde, également très faibles.

Après l’Inde, cette voiture sera lancée au Brésil pour ouvrir le marché du « carro popular », des petits modèles fiscalement favorisés.

Pour finir, tout comme la Dacia Logan, la voiture arrivera en Europe, assure une source au sein de Renault. Le site de production de Tanger (Maroc), qui produit notamment des véhicules sous la marque Dacia, pourrait produire ce modèle pour l’Europe.

L’européanisation du modèle entrainera toutefois un surcout par rapport à la version indienne en raison des normes d’antipollution et une amélioration de la sécurité (antiblocage des freins, stabilisateur de trajectoire obligatoires en Europe). De fait, cette voiture pourrait valoir environ 5 000 euros sur le Vieux Continent, ce qui en ferait tout de même le véhicule le moins cher du marché, et de très loin.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : la CNIL belge n’en démord pas
Article suivantLampris guttatis : un premier poisson à réchauffer délibérément son sang

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here