RENT : l’immobilier vire vers le numérique

C’est à l’occasion du 2e salon RENT des nouvelles technologies pour l’immobilier de Paris que les professionnels de l’immobilier amorcent le virage du numérique. rent-limmobilier-vire-vers-numerique

Omniprésent partout, le numérique n’épargne pas le secteur de l’immobilier, comme le prouve le 2e salon RENT des nouvelles technologies pour l’immobilier qui a été organisé à Paris ce mercredi et jeudi. À l’occasion de ce rendez-vous, les professionnels ont pu se confronter à la technologie, que cela soit pour aider un agent à vendre ou pour décrocher un mandat exclusif.

C’est dans ce cadre qu’Era, un réseau d’agences immobilières d’origine américaine qui compte 2 400 agences dans 35 pays, présente ses innovations numériques à l’intention des professionnels de l’immobilier.

Il s’agit par exemple de logiciels qui facilitent le travail des agents immobiliers. Il suffit de saisir les critères de l’acheteur pour que des biens susceptibles de lui convenir fassent son apparition au sein du réseau, avec des alertes qui se réactualisent si les critères changent. Grâce à Facebook, une touche conviviale est même donnée, que cela soit par l’envoi d’un message d’anniversaire ou par la présence des photos de l’acquéreur et/ou du vendeur.

Comme le souligne François Gagnon, président d’Era Europe et d’Era France, un logiciel ne se substituera jamais à la relation client, tout comme le fait que chaque solution numérique doit s’adapter à la culture.

Par exemple, s’il est possible de faire remplir un formulaire d’une quinzaine de question à un Belge d’origine flamande, un Wallon se lassera déjà après quelques questions.

C’est ainsi que, très technophiles, les clients japonais sont contactés via des sites de partage de vidéos ou les réseaux sociaux.
En plein boom de la construction, les agents immobiliers de Singapour sont informés en temps réel par les promoteurs, une chose impossible sans application spécifique.

À l’ère du numérique, Era a même créé une agence en Caroline du Nord sous la forme d’un café où les clients peuvent consulter les annonces sur tablette ou téléphone intelligent, dans un cadre agréable.

Alors que les agents immobiliers mettent parfois deux jours à rappeler un acheteur, le numérique permet d’aller vite, comme répondre par SMS dans les 5 minutes, une réactivité qui permet dans 80% des cas de conclure une affaire.

L’immobilier professionnel est donc en train d’inéluctablement virer vers le numérique, à l’instar de la transmission numérisée des documents officiels, sécurisés par la société DocuSign, qui va permettre à un acheteur de boucler une transaction dans un lieu alors qu’il se trouve à l’autre bout d’un pays ou du monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUbisoft Montréal reçoit le Golden Joystick Awards du meilleur studio de l’année
Article suivantCall of Duty : Manuel Noriega ne sera pas rémunéré pour l’utilisation de son image

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here