Réseaux sociaux : le costume de Barack Obama passe avant l’actualité

Alors que Barack Obama s’exprimait sur des thèmes d’actualité tels que la crise en Ukraine, les conflits en Syrie et Irak, c’est son costume qui a créé le buzz sur les réseaux sociaux.

Le président américain Barack Obama a tenu une conférence de presse pour évoquer les thèmes brûlants de l’actualité du moment, à savoir la crise en Ukraine, les conflits en Syrie et Irak. Cette allocution a créé le buzz sur internet non pas à propos des sujets d’actualité traités, mais en raison du costume porté par le président.

Habituellement si classique dans ses tenues plutôt sombres, son costume couleur sable a tenu la vedette sur les réseaux sociaux. Il faut dire que sa coupe n’était pas du meilleur effet avec visiblement des épaulettes trop larges qui donnaient un effet flottant à la veste.

C’est ainsi que les réseaux sociaux ont détourné « The Audacity of Hope » (« L’audace d’espérer », le titre d’un livre de Barack Obama) en « The Audacity of Taupe »(« L’audace de la couleur taupe »), ou que son célèbre slogan électoral « Yes we can » (« Oui, nous le pouvons ») a été déformé en « Yes we tan » (« Oui, c’est clair »), référence à son costume clair.

Il faut tout de même souligner que tous les internautes n’ont pas critiqué le président, certains n’hésitant pas à saluer « le courage » de Barack Obama.

Pour la petite histoire, on se rappellera que Barack Obama, en 2012 à Vanity Fair, avait expliqué « ne pas vouloir prendre de décisions sur ce qu’il mange ou ce qu’il porte » en expliquant qu’il avait « beaucoup trop d’autres décisions à prendre ».

Le costume d'Obama enflamme les réseaux sociaux
Le costume d’Obama enflamme les réseaux sociaux

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent9 septembre 2014 : quoi de neuf chez Apple ?
Article suivantDesire 510 : HTC dévoile un smartphone 4G à 199 €

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here