Réseaux sociaux : la tendance est aux échanges d’argent

Après Snapchat et Twitter, c’est au tour de Facebook d’annoncer la possibilité d’échanger de l’argent. Il s’agit d’une véritable tendance.

Baptisés Snapcash, c’est à l’automne 2014 que Snapchat avait lancé sa solution de paiement entre particuliers. Via son application mobile S-money, c’est aussi le groupe bancaire BPCE qui propose une solution de paiement via Twitter.

De fait, ce n’est pas véritablement une surprise que Facebook annonce que son application de messagerie Facebook Messenger permettra bientôt aussi de transférer de l’argent vu qu’il s’agit d’une véritable tendance pour les réseaux sociaux.

L’idée d’offrir la possibilité de transférer de l’argent dans les réseaux sociaux est bien évidemment de fidéliser les utilisateurs, qu’ils n’aient pas à quitter l’écosystème mis en place pour aller utiliser un système tiers.

Dans le cas de la solution mise en place par Facebook, elle sera particulièrement simple vu qu’une icône spécifique apparaitra lorsqu’on dialogue avec un contact. Il suffira de cliquer dessus et de spécifier le montant pour l’argent soit transférer. La seule condition est que les deux utilisateurs aient renseigné les informations bancaires.

Alors cette fonctionnalité peut certainement s’avérer très intéressante, on peut aussi se poser la question si elle ne va pas susciter quelques vocations de pique-assiette, de personnes malhonnêtes qui vont profiter de cette fonctionnalité pour soutirer de l’argent aux utilisateurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentÉclipse solaire : n’oubliez pas vos lunettes de protection !
Article suivantÉclipse solaire : les lunettes se font rares

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here