Réseaux sociaux : Pékin maintient sa pression

La liberté d’expression sur internet en Chine n’est pas pour aujourd’hui. La Cour suprême chinoise vient de dévoiler une décision qui accroit encore la pression sur les réseaux sociaux. Chine : pressions de la Cour suprême sur des réseaux sociaux «désordonnés»

La Cour suprême chinoise somme tous les opérateurs de réseaux sociaux à fournir à la justice les données personnelles des usagers soupçonnés d’« infractions », une décision que les médias de l’Etat viennent de rendre publique. Alors que Pékin a déjà la mainmise sur le net, cette décision ne fait qu’accroitre la pression qui existe déjà.

Alors que l’Etat salarie des internautes pour influencer la population par la diffusion de messages sur les réseaux sociaux, cette décision de la Cour suprême ne viserait à priori pas les utilisateurs lambda, mais les entreprises qui ont adopté la même méthode de propagande que l’Etat pour faire de la publicité.

Dans cette décision, c’est surtout l’aspect punitif contre les opérateurs internet qui ne se conformeraient pas à cette décision qui a été mis en exergue.

Il est à noter que cette décision ne fait que rejoindre les autres mesures de censures qui sont déjà appliquées sur internet en Chine.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker