Réseaux sociaux : Pékin maintient sa pression

La liberté d’expression sur internet en Chine n’est pas pour aujourd’hui. La Cour suprême chinoise vient de dévoiler une décision qui accroit encore la pression sur les réseaux sociaux. Chine : pressions de la Cour suprême sur des réseaux sociaux «désordonnés»

La Cour suprême chinoise somme tous les opérateurs de réseaux sociaux à fournir à la justice les données personnelles des usagers soupçonnés d’« infractions », une décision que les médias de l’Etat viennent de rendre publique. Alors que Pékin a déjà la mainmise sur le net, cette décision ne fait qu’accroitre la pression qui existe déjà.

Alors que l’Etat salarie des internautes pour influencer la population par la diffusion de messages sur les réseaux sociaux, cette décision de la Cour suprême ne viserait à priori pas les utilisateurs lambda, mais les entreprises qui ont adopté la même méthode de propagande que l’Etat pour faire de la publicité.

Dans cette décision, c’est surtout l’aspect punitif contre les opérateurs internet qui ne se conformeraient pas à cette décision qui a été mis en exergue.

Il est à noter que cette décision ne fait que rejoindre les autres mesures de censures qui sont déjà appliquées sur internet en Chine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhatsApp ne devrait pas changer de modèle économique
Article suivantLoin d’être asociaux, les hackers appartiennent à une tribu virtuelle mondiale

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here