Une résolution de 1 472 x 828 pixels pour l’iPhone 6 ?

Est-ce que l’affichage de l’iPhone 6 aura une résolution de 1 472 x 828 pixels ? C’est ce que laissent penser des lignes de code découvertes dans le kit de développement d’applications (SDK) d’iOS 8.

Alors que les iPhone 5, 5S et 5C possèdent une résolution de 1 136 x 640 pixels, à quel appareil correspond les lignes de code découvertes dans le kit de développement d’applications (SDK) d’iOS 8 qui font référence à une résolution de 1 472 x 828 pixels ? Vraisemblablement au futur iPhone 6 !

Cette résolution portera la densité d’affichage à 359 pixels par pouces pour l’iPhone 6 de 4,7 pouces (326ppp pour les iPhone 5/5S) et à 307 pixels par pouces pour l’iPhone 6 de 5,5 pouces.

Outre le fait de proposer une meilleure définition d’affichage, cette résolution va surtout permettre l’ajout de deux rangées supplémentaires d’applications sur l’écran d’accueil de l’iPhone 6.

L’impact de ce changement de résolution aura bien évidemment également un impact direct pour les développeurs, ils devront adapter leurs applications à cette nouvelle spécification. Comme cela avait été le cas avec l’introduction d’iOS 6, il y a fort à parier qu’Apple proposera différents outils pour faciliter cette transition.

Cela implique donc que les développeurs devront passer du temps à adapter leurs applications, comme cela avait été le cas lors de la sortie de l’iPhone 5.

resolution-1-472-x-828-pixels-liphone-6

Les lignes de codes suggérant les nouvelles résolutions d’affichage découvertes par 9to5mac :

lignes-de-codes-resolutions-affichage-iphone-6

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiWatch : arrivera ou n’arrivera pas en 2014 ?
Article suivantApple : la Bourse attend des nouveautés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here