Respect de la vie privée : c’est au tour de l’Italie de s’en prendre à Google

Après la France et l’Espagne, c’est au tour de l’Italie de demander des comptes à Google au sujet de l’usage fait des informations personnelles des utilisateurs.

En matière de respect de la vie privée, Google devient la cible de plus en plus de pays. Après la France et l’Espagne, c’est au tour de l’Italie de se préoccuper de l’usage fait des informations des utilisateurs.

L’autorité italienne chargée de la protection des données personnelles pointe notamment du doigt la fusion d’une soixantaine de règles en une seule, une règle que Google applique à la majorité de ses services. C’est dans ce sens que l’Italie exige du géant de l’internet qu’un système d’information structuré sur plusieurs niveaux soit adopté, mais également que l’utilisation faite des données des utilisateurs, en particulier lorsqu’elles servent à du ciblage publicitaire, soit clairement précisée.

Alors que les autorités italiennes ont fixé un délai de 18 mois maximum pour que Google se mette en conformité avec ces exigences, il est encore demandé que la firme de Mountain View obtienne explicitement le consentement des personnes avant de faire usage de leurs données, mais également que les utilisateurs puissent supprimer ses données personnelles s’ils le souhaitent, une mesure que Google devra exécuter dans un délai de deux mois.

Selon une source proche du dossier, il est encore précisé qu’une amende pourrait être infligée à Google en cas de non-respect des exigences, une sanction qui pourrait s’élever à un million d’euros.

L'Italie réclame à son tour à Google le respect de la vie privée
L’Italie réclame à son tour à Google le respect de la vie privée
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker