Retour en ligne de KickAssTorrents

Le célèbre site de partage de fichiers KickAssTorrents a été bloqué. Il est revenu en ligne en peu de temps, après avoir changé son URL.

Victime d’une saisie de ses serveurs, le site The Pirate Bay est revenu en ligne quelques semaines plus tard. Alors que son URL a été bloquée, le site KickAssTorrents a brièvement été bloqué avant d’également revenir en ligne.

Ces deux affaires démontrent que les ayants droit font tout leur possible pour bloquer les sites de partages de fichiers illégaux, des mesures qui ne sont malheureusement pas très efficaces vu que les services reviennent en ligne plus ou moins rapidement.

Dans le cas de KickAssTorrents, c’est son adresse KickAss.so en Somalie qui a été bloquée. Ses administrateurs ont mis peu de temps, après une brève interruption de service, pour remettre le site en service à l’adresse KickAss.to au Tonga. Cette réactivité s’explique simplement par le fait que ce ne sont pas les serveurs ou les infrastructures du service qui sont bloqués, mais seulement l’adresse. Il suffit donc de la changer pour relancer le site.

Que l’on soit pour ou contre le partage de contenus piratés, la véritable question est de savoir pourquoi les autorités et les pirates jouent toujours autant au chat et à la souris dans une situation qui ne change finalement jamais. Est-ce que tout est réellement fait (voulu) pour réellement bloquer le piratage ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : plus de sécurité pour iMessage et FaceTime
Article suivantBerlingo Mountain Vibe : un concept-car pour attendre le nouveau Berlingo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here