Retry : Rovio s’inspire fortement de Flappy Bird pour son dernier-né

En présentant Retry, Rovio fait une parenthèse aux oiseaux et cochons. Mais le plus marquant, c’est que ce jeu addictif n’est pas sans ressemblance avec Flappy Bird.

Pas d’oiseaux ni de cochons dans Retry, le dernier jeu de Rovio. Le principe de ce nouveau jeu est de piloter un objet volant pour lui faire éviter de toucher le décor, un scénario qui n’est pas sans rappeler celui de Flappy Bird.

Particulièrement addictif, ce nouveau jeu ne laisse pas droit à l’échec, ce qui aura de quoi traumatiser le joueur, mais surtout le rendra encore plus addictif par défi, ce qui était également une caractéristique marquante de Flappy Bird, une particularité qui promet de nombreuses heures de jeu.

Avec son graphisme rétro style 8 bits, Retry comblera certainement tous les nostalgiques de la première heure.

Uniquement disponible en Finlande, Pologne et Canada pour le moment, Retry devrait prochainement débarquer dans d’autres App Store. En attendant, il est déjà possible de découvrir la bande-annonce du jeu.

Retry : le nouveau jeu de Rovio fortement inspiré par Flappy Bird
Retry : le nouveau jeu de Rovio fortement inspiré par Flappy Bird

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEn investissant dans OpenStack, HP affiche ses ambitions pour le Cloud Computing
Article suivantNES : Analogue Interactive propose une réplique de luxe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here