Avec Revolv, Google veut communiquer avec toute la maison

Nest, la filiale domotique de Google, vient de racheter Revolv, une start-up qui propose un hub capable de dialoguer avec tous les standards de la maison connectée.

revolv-google-veut-communiquer-maison

Depuis l’acquisition de Nest, la domotique semble être devenue un axe stratégique pour Google vu que les acquisitions dans ce domaine ce sont multipliées ces derniers mois. La dernière start-up a tombé dans l’escarcelle de la firme de Mountain View est Revolv.

Alors que le montant de cette transaction n’a pas été divulgué, cette acquisition va permettre à Nest de mettre la main sur le Home Automation Hub de Revolv, un boitier central qui supporte tous les standards de communication des objets connectés, que cela soit ZigBee, Z-Wave, Bluetooth, Wi-Fi ou autres. Il est à noter que ce hub est associé à une application mobile pour son contrôle à distance.

Comme l’explique Revolv sur son site, « Pour les clients existants, le service continuera à être disponible et nous continuerons à offrir un support à la clientèle. Cependant, Revolv ne sera pas mis à la disposition de nouveaux clients ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPourquoi faudrait-il acheter, ou pas, l’iPad Mini 3 ?
Article suivantFTTH : Bouygues Telecom s’aligne au 1 Gb/s

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here