Ricoh : des WG-4 et WG-20 au gout de réchauffé

Ricoh vient d’annoncer les WG-4, WG-4 GPS et WG-20, de nouvelles caméras embarquées malheureusement au gout de réchauffé.

Alors que Ricoh vient tout juste d’annoncer ses nouveaux WG-4, WG-4 GPS et WG-20, on pourrait croire qu’il s’agit de nouveaux modèles de caméras embarquées. Malheureusement, en regardant de plus près, ce n’est pas le cas.

En effet, cela fait déjà plus d’une année que les Pentax WG-3 et WG-10 ont été annoncés. Les « nouveaux » WG-4, WG-4 GPS et WG-20 ne sont en fait que les mêmes modèles avec un changement de nom pour correspondre à celui de la maison mère.

Techniquement parlant, les caractéristiques sont identiques entre les « anciens » et les « nouveaux » modèles, exception faite du support en plus des cartes mémoires Eye-Fi, vraisemblablement grâce à une mise à jour du firmware.

Par ailleurs le modèle WG-4 GPS semble de prime abord avoir perdu son chargement sans fil, ce qui soulève la problématique de l’étanchéité de l’accès à sa batterie.

Commercialement parlant, les Ricoh WG-4 et WG-4 GPS seront disponibles en France dès le mois de mars, à respectivement 280 et 330€. Pour ce qui est du WG-20, il sera déjà disponible à la fin du mois au prix de 200€.

Ricoh WG-4 et WG-20 : des compacts tout-terrain en guise de caméra embarquée ?
Ricoh WG-4 et WG-20 : des compacts tout-terrain en guise de caméra embarquée ?
Ricoh WG-20
Ricoh WG-20

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter : éclatement de sa bulle spéculative ?
Article suivantTablette Nexus : est-ce que Google confiera sa production à HTC ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here