Rien à voir avec la Terre, les ravines sur Mars ne seraient pas dues à l’eau

Selon la NASA, ce sont des écoulements d’eau liquide qui ont créé les ravines visibles à la surface de Mars, comme sur Terre. Mais selon une étude française, ce n’est pas la bonne explication.

Les photos de la surface de Mars révèlent des ravines. À croire les explications de la NASA, leur existence serait due à des écoulements d’eau liquide, comme sur Terre. Non ! Des chercheurs français, dans une étude publiée dans la revue Nature Geoscience, expliquent que cette explication est fausse.

Pour être clair, l’étude française ne remet pas en cause l’explication de la NASA sur les traces sombres observées sous les tropiques durant l’été martien. Leur étude porte sur les ravines présentes sur les pentes froides, orientées vers les pôles jusqu’à 30 degrés de latitude.

La découverte de ces ravines, grâce aux satellites en orbite autour de Mars, ont « relancé l’idée que des quantités non négligeables d’eau liquide, potentiellement propice à une forme de vie, pouvaient se former sur la planète Mars aujourd’hui » rappelle les chercheurs. Le problème de cette théorie, c’est que l’apparition de nouvelles ravines a été observée, des chenaux qui ne peuvent pas apparaitre à cause des écoulements d’eau… à des températures très basses. « À -135 degrés Celsius, c’est impossible », explique François Forget, un des chercheurs.

Ils ont découvert que les ravines semblaient apparaitre lorsque de la glace carbonique était présente sur le sol. « Nous avons créé un simulateur numérique de l’environnement sur différentes pentes de la planète Mars, prenant en compte notamment les échanges thermiques et les échanges gazeux. Cela nous a permis d’établir un scénario crédible », explique le chercheur.

L’explication est que les ravines sont créées par la glace carbonique (CO2, dioxyde de carbone). Plus techniquement, au printemps, les rayons du Soleil traversent la couche de glace carbonique translucide et la réchauffent par la base. Sous cet effet, la glace se sublime et se transforme en gaz. Celui-ci s’accumule. Une fois que la pression a considérablement augmenté, il fracture la glace. Vu leur puissance, ce sont ces jets de gaz qui créent les ravines en créant des éboulements et des coulées.

Selon eux, « l’eau ne serait pas impliquée dans la formation des ravines ». Alors que l’eau est un des éléments clés pour l’apparition de la vie, cette explication a pour conséquence de réduire les chances de découvrir des signes de vie sur Mars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa magie de Noël existe : une liste accrochée à un ballon d’hélium sera exaucée
Article suivantNoël : un site internet pour ne pas être seul pendant les fêtes de fin d’année

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here