Robotique : Pepper et Nao vont conquérir nos foyers

C’est désormais officiel, Aldebaran va tenter de conquérir nos foyers en commercialisant ses robots Pepper et Nao à des prix résolument agressifs.

Fondée en 2005, la société Aldebaran a acquis une tout autre dimension depuis que le groupe japonais high-tech Softbank est entré dans son capital en mars 2012. Hormis son effectif qui a quadruplé, les produits sont également au rendez-vous.

En concevant Pepper et Nao, deux robots qui ressemblent avant tout à de gros jouets, Aldebaran a commencé par séduire les entreprises. C’est par exemple ainsi que l’opérateur de téléphonie Softbank Mobile a ainsi enregistré 30% de trafic en plus dans ses boutiques depuis que des robots Pepper ont été installés en juin dernier.

Un robot ne remplace pas un vendeur, il est moins engageant. Par contre, il apporte un côté ludique en étant capable de danse, jouer, etc. ce qui contribue à ce que les gens restent plus longtemps en boutique, donc consomment plus. C’est ce qu’a compris Nestlé qui, au Japon, veut concurrencer le célèbre « What Else ? » de George Clooney par des Pepper.

Comme le précise Laura Bokobza, directrice marketing d’Aldebaran, les entreprises peuvent personnaliser leur robot, par exemple en y intégrant sa base de données produite, sa base client, et la géolocalisation indoor, etc.

Mais l’idée d’Aldebaran est aussi d’entrer avec Pepper et Nao dans tous les foyers. C’est ainsi que Pepper sera commercialisé au Japon à partir du mois de février à partir de 1500 euros « nu », ce qui est un prix particulièrement agressif. « C’est un tarif volontairement bas, sans commune mesure avec d’autres robots comparables ». Nao, vedette de l’émission « Salut Les Terriens » de Thierry Ardisson devrait lui aussi être commercialisé l’année prochaine.

Mais l’idée des robots dans nos foyers serait aussi d’aider les personnes dépendantes, par exemple pour rappeler une prise de médicaments. Ils pourraient aussi servir de support aux professeurs vis-à-vis des enfants autistes, ou pour faire des démonstrations pour libérer le professeur.

Doté d’une interface Choregraphe qui permet de donner des ordres au robot (« debout », « assis » …), Nao peut-être un formidable outil d’apprentissage de la programmation, les enfants ayant directement accès au résultat de leur programmation.

La question est bien évidement de savoir si Nao et Pepper vont arriver en France alors que l’on parle essentiellement du Japon, un pays très avancé en matière d’acceptation robotique. La réponse à cette question se trouve dans le showroom de 260 m2 qu’Aldebaran a ouvert à Issy-les-Moulineaux. Il suffit de voir la mine réjouie des enfants lorsqu’ils parlent et interagissent avec Pepper et Nao pour comprendre que l’avenir passera par l’adoption de ses deux robots.

Si cette commercialisation grand public s’annonce sous les meilleurs auspices, reste maintenant à savoir si notre culture va suffisamment évoluer pour les accepter dans nos maisons pour qu’un jour, un robot, chez vous, vous accueille en disant : « Bonjour, je m’appelle Pepper. Tu veux me voir danser ? ».

Dernier point, il faut encore savoir que Pepper et Nao parlent 19 langues !

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentSéisme de L’Aquila : attente du verdict en appel des 7 scientifiques
Article suivantWindows 10 mêlera administration en local et via le cloud

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here