Rooms : une société française accuse Facebook de plagiat !

La société française Room accuse Facebook d’avoir plagié son application avec Rooms, pas seulement sur le nom, mais aussi sur la fonctionnalité.

rooms-societe-francaise-accuse-facebook-plagiat

Afin de pouvoir lancer l’application Room le 18 septembre dernier, Frank-David Cohen et Damien Rottemberg ont créé une société pour développer leur idée. Sur la base du slogan « What happens in the Room stays in the Room » (« Ce qui arrive dans la chambre reste dans la chambre »), l’appli des deux entrepreneurs français permet de créer une chatroom, à la manière des forums des années 1990, en quelques secondes.

Au niveau fonctionnalités, Room est un mur où chaque participant peut partager des textes, photos et vidéos, ou commenter. Deux personnes ont également la possibilité de discuter en aparté. « Room est un réseau social privé où l’on peut partager des choses avec un petit nombre de personnes que l’on a choisies », chaque room étant privée, confidentielle et nécessite une invitation pour pouvoir y accéder.

Dès lors, lorsque Facebook annonce Rooms, avec un « s » de plus, le 23 octobre dernier, les deux entrepreneurs tricolores ne peuvent que crier au plagiat, non seulement sur le nom du service, mais aussi sur les fonctionnalités du service.

Frank-David Cohen déplore que « Une appli similaire avec un nom différent sorte aurait pu être une coïncidence, il existe déjà d’autres produits sur le même principe […] Je ne peux pas croire un seul instant que Facebook a sorti son appli sans savoir que la nôtre existait. J’ai, parmi mes amis Facebook des dirigeants du réseau social. Ils ont forcément vu dans mes statuts que je sortais cette appli ! ».

Très remontés, les deux Français comptent faire valoir leurs droits en attaquant Facebook en justice aux États-Unis, car « Aujourd’hui, ils nous empêchent clairement d’exister » insiste encore Frank-David Cohen.

room

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFTTH : hausse du débit, pas du prix, pour Bouygues Telecom
Article suivantOne M8/M7 : HTC déploiera Android 5.0 Lollipop au tout début 2015

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here