Rosetta : des images incroyables de Tchouri

Le passage très rapproché de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko a permis à la sonde Rosetta de prendre des images incroyables.

Le 14 février, pour la Saint-Valentin, la sonde européenne Rosetta a fait un passage très rapproché de Tchouri, la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, en ne passant qu’à une distance d’environ 6 kilomètres.

Grâce à son instrument NAVCAM, la sonde a pu prendre une douzaine de gros plans saisissants de la comète. Ces images font partie des meilleures images jamais prises par Rosetta.

Le 6 février, en se préparant à son passage très rapproché, voici une image de Tchouri prise à 77 miles de distance.

comet_on_6_february_2015_navcam

Rien n’a été simple pour pouvoir organiser ce « rendez-vous » du 14 février, Rosetta a dû effectuer toute une série de manœuvres comme le montre l’animation proposée par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Lors de son approche, Rosetta a bien évidemment pris de nombreux clichés de Tchouri, comme cet assemblage de 4 images prise alors que la sonde n’était qu’à prises 7,8 miles de distance de la comète.

(ESA/Rosetta/NavCam)

Quelques heures plus tard, Rosetta a pris cette image à 5,5 miles de distance :

comet_on_14_february_from_8.7_km

Alors que toutes ces images sont déjà extraordinaires, les plus incroyables sont celles que Rosetta a prises à seulement 3,7 mille de distance (6 kilomètres). Pour vous aider à vous repérer, les différentes zones ont été entourées et leurs noms indiqués.

67p-aten

L’ensemble des images prises au plus près de Tchouri a été pris dans la zone délimitée en rouge. On voit par exemple la plus grosse pierre (dans le coin supérieur droit) dans ce premier très gros plan qui s’est fait baptiser Khéops.

comet_on_14_february_from_8.7_km

La surface de Tchouri est couverte de poussière accumulée au fil de temps, ce qui crée des effets de superposition, avec des lignes distinctes, comme dans le coin supérieur gauche de cette image.

comet2

Alors que les scientifiques s’interrogent encore sur comment Tchouri s’est formé, cette image faite penser à certains chercheur que la comète serait le résultat de la rencontre de deux plus petits corps qui se sont soudés ensembles.

comet3

Le plus impressionnant dans ces images est certainement la qualité des détails.

comet1

Le survol rapproché de Rosetta s’est effectué au-dessus de la région la plus active de la comète, ce qui a fait cette rencontre un événement très excitant pour tous les scientifiques.

Série d'images prises à une distance de 19,6 miles (ESA / Rosette NavCam)

Comme cela avait été préalablement annoncé, ce passage à une distance très rapprochée a permis de faire des relevés très précis de Tchouri. Cela va permettre de trouver certaines réponses à des questions qui se posent encore, ou au moins de permettre certaines hypothèses.

Des prélèvements ont été faits durant ce passage, il faut bien évidemment en attendre les résultats pour savoir encore un peu plus de choses au sujet de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité